Dossier Peau et soleil : Risques mal connus, court terme

Retour des rayons de soleil, de la chaleur, de la bonne humeur… Le printemps et l’été, deux périodes attendues avec impatience. On n’a qu’une chose en tête : Aller faire un peu de bronzette, dans un parc posé avec ses amis ou sur le sable fin de la plage. On peut ressortir les robes, les shorts, les lunettes de soleil… Tout un topo très exaltant, mais il ne faut malgré tout pas négliger les risques auxquels le soleil peut vous exposer, souvent méconnus.

11188195_1396281104029631_3585481370297070617_n

Quels sont ces risques ?

Court terme : Coups de soleil, brûlures et dermite en breloque

Sur le court terme, le premier d’entre eux est pourtant assez commun : on sait tous ce qu’est un «coup de soleil », cette réaction cutanée provoquée par une trop longue exposition au soleil sans protection. Il faut savoir que plus la peau est claire, plus le coup de soleil sera sévère car moins protégée naturellement. Les ultraviolets du soleil en sont les responsables. Ce phénomène peut être plus ou moins grave donc. La peau non protégée peut devenir juste un peu rose pendant un moment. Mais sachez qu’elle peut aussi devenir carrément rouge, avec des cloques, le même résultat qu’une brûlure au feu et c’est alors très grave : cela peut aller jusqu’à la brûlure du quatrième degré qui nécessite qu’on vous envoie à l’hôpital, rien qu’à cause du soleil. On vous laisse imaginer le résultat… Si vous ne voyez pas trop, tapez « Brûlure coup de soleil » sur Google Images. C’est bon, vous visualisez ? En effet… mieux vaut éviter.

Autre chose. Vous mettez sûrement des produits de beauté et du parfum pour avoir une belle peau, sentir bon… Sachez que les coups de soleil peuvent être aggravés par des produits photosensibilisants présents dans beaucoup de produits de beauté, entre autres parfums et crèmes. Si les produits que vous utilisez en contiennent, vous n’êtes pas à l’abri d’avoir un jour un érythème, ici « dermite en breloque », lésion qui va pigmenter votre peau à l’endroit de l’application. Si le produit a coulé sur votre peau la lésion se localisera aussi en coulures, d’où la dénomination « en breloque » … Là aussi, vous avez le loisir d’aller regarder à quoi cela ressemble en tapant « dermite » sur votre moteur de recherche.

Lire la suite : Peau et soleil : Risques mal connus, long terme

paraselection

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *