Piqûres et morsures, les gestes à connaître !

L’été peut parfois tourner au cauchemar à cause de piqûres diverses… (oui, il n’y a pas que les moustiques dans le lot !)

1) Les piqûres d’insectes
Souvent plus douloureuses que dangereuses, peuvent être évitées en :

-Ne marchant pas pieds nus dans l’herbe
-Ne laissant pas traîner des boissons et aliments sucrés
-Ne portant pas de couleurs vives et du parfum
-Ne faisant pas de mouvements brusques pour chasser l’insecte

Si le mal est fait, appliquez une crème contre les démangeaisons. Si un dard a été laissé dans votre peau, retirez le délicatement avec une pince à épiler désinfectée à l’alcool à 70°.

hospital-834157_640

 2) Les piqûres d’animaux marins
Les plagistes, c’est pour vous !
Oursins, vives et méduses peuvent vous causer problème dans la mer.
-Oursin : Pas venimeux, mais l’enlever vite avec une pince à épiler pour ne pas créer un abcès.

-Vive : Venin très douloureux pouvant provoquer un malaise. Prévenir un médecin et en attendant, plonger son bras dans l’eau chaude et donner du paracétamol en attendant son arrivée.

-Méduse : piqûre qui démange mais bénine sauf en cas d’allergie. Ne pas gratter, mettre de l’eau de mer sans frotter et recouvrir de sable. Attention à ne pas toucher les méduses mortes, elles piquent quand même !

3) Morsures

Le seul serpent sous le climat de la France qui peut avoir une piqûre mortelle est la vipère : cependant, la plus part du temps elle ne l’est pas. La douleur est momentanée, la morsure fait deux petits points rouges entourés d’une auréole, rouge également. Pour l’éviter :
– Porter des chaussures montantes

-Ne pas soulever des pierres ou mettre ses mains dans des troncs d’arbres.

Si le mal est fait, les mesures à prendre sont :
Appeler les secours

Allonger la victime, immobiliser la zone concernée

-Surtout, on est pas dans un film : pas de tentative de garrot, d’extraction de venin en le suçant (complètement stupide), de dispositif d’extraction… Tout ce qu’on peut faire c’est laver la zone au savon de Marseille, la désinfecter et la refroidir avec un linge ou sac de glaçon par exemple, pour atténuer la douleur.

paraselection

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *