Se parer contre l’infection urinaire

Bien désagréable, une infection urinaire. Et ça peut arriver à tout le monde, mais pourquoi, et quand elle est là, que faire?

sad-659422_640

Tout d’abord, petit éclairage : une infection urinaire est l’infection aigüe ou chronique d’un organe de l’appareil urinaire. C’est à dire qu’il peut s’agir aussi bien de la vessie, du rein, de l’urètre, de la prostate.
Ensuite, elle touche plus souvent les femmes, car elle est souvent due au déplacement des bactéries de l’anus au méat urinaire ; ces dernières peuvent alors remonter et se proliférer dans la zone. Donc, pour des raisons anatomiques, l’homme est d’avantage à l’abri car son orifice est situé à l’extrémité du gland et donc beaucoup plus loin de ces bactéries.

Comment l’attrape t’on? 

Chez la femme et l’homme, les causes sont donc souvent différentes.

Chez la femme : 

– Ne pas boire assez
– S’essuyer de l’arrière vers l’avant
– Ne pas uriner après les rapports sexuels
– La constipation
– Une malformation de l’appareil urinaire ou gynécologique.

Chez l’homme : 

– Avant 50 ans, rapport sexuel non protégé

– Après, hypertrophie de la prostate.

Il peut aussi y avoir des raisons communes avec les facteurs des femmes mais c’est plus rare.

J’ai une infection urinaire, que faire?

– Boire plus de 1,5 litres par jour
– Effectuer des mictions complètes
– Pratiquer une toilette vulvaire au savon
– Effectuer une bonne toilette après les selles
– Lutter contre la constipation
– S’essuyer avec le papier hygiénique en allant d’avant vers l’arrière
– Eviter les toilettes périnéales trop énergiques
– Uriner immédiatement après les rapports sexuels
– Eviter les pantalons serrés et les sous-vêtements en fibres synthétiques qui favorisent la transpiration et la multiplication des germes.

paraselection

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *